Agriculture

L’avenir de l’agriculture locale donne des signes d’inquiétude

Avec une difficulté croissante d’accès à la terre, des investissements de plus en plus lourds pour démarrer, l’installation devient plus complexe et incertaine. La population agricole diminue et certains paysans se découragent, d’autant qu’ils ne se sentent pas toujours compris et reconnus par la population et les élus.

Mais on note aussi des signes d’espoir

La notion d’agriculture locale et de circuits courts prend de plus en plus de place dans le débat public et les décisions politiques. De nombreux jeunes non issus de familles agricoles ont envie de faire ce métier. Des collectivités locales s’engagent pour appuyer leurs agriculteurs et/ou préserver les terres agricoles. Des citoyens, des consommateurs expriment concrètement leur soutien aux agriculteurs et leur souhait de rechercher ensemble des solutions

Forts de ce constat nous pensons qu’il est temps d’agir ensemble, paysans et citoyens. A ce jour une quarantaine de personnes (moitié des agriculteurs, moitié des habitants) adhèrent à la démarche.

Objectifs pour une action dans la durée

  • Mieux connaître et faire connaître l’agriculture locale, ses produits, ses enjeux et ses acteurs. (R Boss, P Ducrot, JL Evrard)
  • Améliorer la compréhension, la communication et la solidarité entre agriculteurs et habitants. (F Baron, MA Bosson, JP Chaffard, P Pinget, I Velarde)
  • Mettre en place une concertation permettant de participer à un projet agricole de territoire et de faire des propositions aux élus. (JP Chaffard, B Ruin)

Premières actions réalisées ou en cours

  • Organisation ou participation à des soirées débats: « Agriculture locale, tous concernés » – Présentation de producteurs locaux – Circuits courts
  • Promotions des producteurs et produits locaux: Diffusion d’une liste des produits locaux, disponible sur certains sites (http://vivreenvalleeverte.blog4ever.com/, http://chlorofill.fr/) et sur papier – Création d’un site internet spécifique ayant le même objectif – Participation à l’élaboration du « Guide des producteurs en vente directe » réalisée par la CC4R. Diffusion de ce Guide
  • Organisation de journées « coup de main» aux agriculteurs (arrachage de chardons sur un alpage, récolte de courges, transplantation de plantes aromatiques…)
Publicités